Topic-icon Les Vestiges du Chaos, comme si la terre penchait

  • briconaute
  • Portrait de briconaute Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Zéphyrien de platine
  • Zéphyrien de platine
Plus d'informations
01 Avr 2017 00:31 #157739 par briconaute


J’avais dit que je passerais vers dix neuf heures. Il était donc dix neuf heures quand je suis passer pour l’emmener au Carré Sévigné où le concert débutait à vingt heures trente. Il fallait y être tôt pour être bien placés, c'est-à-dire debout devant la scène.
Christophe ne vit que pour la musique, que pour le son. Quand il chante, il écoute ses musiciens et continue à s’émerveiller de ce qu’il entend. Sa bouche se tord, ses yeux se plissent jusqu’à se fermer, ses mains tremblent quand ses poignets ponctuent le rythme. Sa jambe droite repliée sur le barreau du tabouret de bar sur lequel il chante durant tout le concert quand il n’est pas installé sur son tabouret musical au piano ou au synthé, se tétanise au fur et à mesure que l’amplitude monte
Un violoncelle tenu par un des anciens de Bashung, Jean François Assy . Un saxo baryton dans les bras d’un inquiet perfectionniste, Renaud Gabriel Pion qui caresse aussi la clarinette électronique et le saxo basse. Christophe Van Huffel à la guitare et Rachel Boirie à la basse, et enfin Lawrence Clais derrière son mur de batterie .
Bien sûr pour savourer tout cela, il me fallait être au premier rang accoudé à la scène.
Pas encore en scène, Christophe débute par le dernier album « Les Vestiges du Chaos ».
Les vestiges du Chaos, c’est la poursuite de la recherche musicale engagée de longue date et bien campée déjà dans « Comme si la terre penchait ». L‘univers musical est planté d’entrée de jeux et le rêve intersidéral trouve ici sa pleine mesure. Précédemment il avait tutoyé les anges ; aujourd’hui il commande aux anges.
Ne cherchez pas de conventions ou de formatage musical, il n’y en a pas.
Les génies ça ose tout, c’est même à çà qu’on les reconnaît. Et il n’est pas avare le chanteur, il donne à écouter ce qu’il écoute lui-même pendant qu’ils jouent et qu’il chante. Chaque fin de morceau le voit lever le poing en signe de victoire et de. Une heure durant il va reprendre les morceaux de son dernier album, allant crescendo dans l’émotion , dans la démesure, dans l’investigation travaillée , réfléchie , construite. Le décor sonore est en place dès le début et c’est un véritable voyage interstellaire auquel on participe. Les musiciens qui ne font pas que l’accompagner, mais qui participent totalement à la conduite du vaisseau nous montre tout autant leur sensibilité et leur fragilité que leur maîtrise experte.
Au bout de cette première heure, le son descend progressivement au fur et à mesure que les instruments s’éteignent jusqu’à laisser Christophe seul en scène devant son piano.
S’ouvre alors un nouveau cycle qui nous raconte d’où vient cet extra terrestre. Il attaque «Les marionnettes » en solo au piano. Puis l’un après l’autre, chaque musicien va revenir interpréter une chanson ancienne dans la chronologie de leur création. Interprétation en duo, à tour de rôle, afin de présenter ses musiciens dans un véritable dialogue musical dans lequel personne n’est en concurrence avec qui que ce soit. La place est laissée à chacun dans un infini respect .Le dernier à revenir sur scène sera Jean François Assy et son violoncelle pour une reprise d’une chanson de Bashung pour magnifier l’amitié qui les liait. L’émotion plane au dessus du vaisseau et à cet instant nous avons endossé nos scaphandres pour quitter la base et se retrouver dans le vide sidéral en apesanteur totale.
Puis ils vont tous revenir pour la dernière partie du spectacle dans laquelle Christophe reprend « Comme si la terre penchait ». L’histoire de cette musique absolue se déroule devant nos yeux, dans nos oreilles, dans nos corps que vont vibrer les basses des cordes et des caisses. Pour qui en douterait encore on ne peut que rester subjugués par la cohérence de l’évolution musicale de Christophe jusqu’à sa totale émancipation de toute forme obligée. Aujourd’hui l’électron libre semble abouti ; pourtant on sait que l’histoire n’est pas finie et qu’il n’y a pas de frontière sur laquelle Christophe devrait butter. Il a franchi depuis longtemps les dernières barrières et rien ni personne ne pourra le contenir dans un univers où il ne voudrait pas entrer.
Il nous avait prévenu : « Quand je chanterai « Aline », vous comprendrez que c’est ma dernière chanson et que je sortirai de scène pour ne pas y venir. Comme je ne sors pas de scène, je n’ai pas à y revenir. Quand je sors de scène, c’est que je suis allé au bout. Après Aline, il n’y a plus rien.
Il a chanté Aline, entièrement revisitée, densifiée, body buildée. En fait il a rocké Aline comme on peut le faire sur un morceau de clôture, puis il est parti, pour ne plus revenir.
Durant le concert j’avais senti un poids se poser sur mon épaule. Ma fée était là, mais elle ne dormait pas. Elle posait sur mon épaule le poids de toutes ses émotions qui lui traversaient le corps et l’esprit. Après le concert, nous sommes restés longtemps dans la salle, le temps qu’elle se vide, puis que nous retrouvions nos esprits chamboulés par ce flots de sensations convergentes de plénitude et de sérénité. Peine perdue, notre esprit est resté dilué dans l’éther musical et nous ne sommes pas redescendus .Je crois bien que nous y sommes encore ma fée et moi.

MAL NOMMER LES CHOSES, C'EST AJOUTER A LA DOULEUR DU MONDE.
NE PAS LES NOMMER, C'EST NIER NOTRE HUMANITE .
ALBERT CAMUS - ( ...alors que dire des gens...ndle)

Z900 RS de 2018 - Zéphyr 1100 de 92 - 400 S3 de 74 - KZ 400 Bi de 80 - KZ 1000J de 81 - Honda 125 XR de 81 - Sansoupap 175 de 1927
briconaute a créé le sujet : Les Vestiges du Chaos, comme si la terre penchait
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.132 secondes

Vous n´êtes pas identifié(e).

Anniversaires

Lupo_Peloso dans 1 jour (32) , Outkast dans 1 jour (46) , Rawma dans 1 jour (44) , RSVAR dans 1 jour (59) , chappy34 dans 2 jours (-2) , Al1deux dans 3 jours (45) , Smartos72 dans 4 jours (55) , Claude11 dans 5 jours (61) , tilou dans 5 jours (29)