Topic-icon Superlative Z900RS

Plus d'informations
10 Mar 2018 23:05 #185789 par briconaute
Superlatif

Définition : Degré de comparaison de l'adjectif ou de l'adverbe exprimant la qualité ou la modalité à un degré très élevé, supérieure ou inférieure à d'autres (superlatif relatif), ou indépendamment de toute référence (superlatif absolu).

Je ne me hasarderai certainement pas à introduire ici une comparaison avec autre chose et j’opterai donc pour le superlatif absolu, indépendamment de toute référence , pour n’en connaître qu’une , ma référence à moi , la « Superlative absolue »
J’aime bien l’absolu .

Qui n’a pas visité les écuries du roi soleil qui furent édifiées face au château de Versailles , n’a pas idée de la parfaite harmonie des stalles dans lesquelles les chevaux étaient rangés , bien parallèles . Quand on quittait les écuries de Louis quatorze pour regagner Paris , on sortait de Versailles par l’avenue de Paris , longue comme un jour sans pain et large et droite comme un cierge de Pacques . Les chevaux s’y trouvaient alignés dans un ordre parfait et le moindre aiguillon dans les flancs les lançaient , vifs comme l’éclair .
C’est à cela que j’ai pensé quand après quelques centaines de mètres, greffé dans le flot lent de la circulation sur l’avenue de Bordeaux à Brive, mon esprit a repris le pas sur mes vives émotions de la rencontre. Cette cavalerie est bien rangée , chaque cavale dans sa stalle, prête à répondre à l’aiguillon .
Les voitures avançaient lentement sur cette avenue rectiligne qui n’en finit pas et je me tenais à distance du véhicule qui me précédait , occupant la chaussée en son milieu pour éviter toute promiscuité avec des quidams par trop collant
Sur ce filet de gaz accepté par le rapport engagé , le bruit rauque , guttural , de la ligne d’échappement me donnait le premier instant de bonheur partagé avec ma nouvelle compagne . Le régime à froid du moteur étant monté à deux mille tour , la seconde a suivi la première sans avoir à tourner la poignée de gaz , puis la troisième , puis la quatrième , la cinquième et enfin la sixième . Peu à peu le régime est redescendu au fur et à mesure que la température d’eau montait , pour se stabiliser à onze cent tours au ralenti . En remontant à quinze cents tours , sans à-coup, la 900 a laissé ses chevaux en stabulation libre , chacun sortant ou entrant de l’écurie en fonction des besoins , toujours en ordre et bien rangés . Pas de bruit parasite , pas de chaîne qui claque , pas de point dur au passage de vitesse ,. Charme , calme et volupté .
Un rond point , deux ronds points , trois ronds points , et toujours cette avenue san fin qui s’étire au bout de l’horizon . Peu à peu la circulation se clairsème et je peux commencer à faire chanter sa partition au quatre cylindres en ligne .
De basse , la tessiture se modifie avec la sollicitation de la poignée de droite . Le baryton apparaît tout de suite remplacé par le ténor . La pression acoustique augmente au fur et à mesure qu’on grimpe dans les aigus , même s’il n’y a pas dans le chœur de contralto ou de mezzo soprano . On reste dans la première moitié des tessitures mais on affirme sa puissance vocale . Et dès que le régime est atteint les tessitures basses reprennent le dessus .
Le groupe vocal est bien là , savamment pensé pour nous emmener dans les lignes harmoniques sans lesquelles il n’est point de bonheur total ;
Le nommés pour le son sont…les chevaux de la RS ; ces chevaux là adorent le son . Tout est normal .
Encore quelques ronds points et bientôt la route s’ouvre, le travailleur du matin a trouvé sa place de parking et ne reste sur le bitume que les inactifs vieillissant et quelques actifs de la route.
De six , je descends en cinq , à quinze cents tours … pour voir …
Tout vu ; les chevaux n’ont pas brouté , le son avait dû les nourrir et gaillardement ils ont décidé de tirer le carrosse , sans broncher, sans vibrer , sans claquer ; A trois mille cinq , retour à la sixième pour une pointe prochainement répréhensible à …quatre vingt dix . A nouveau les feulements se font entendre et à l’ouverture de gaz , le carrosse s’envole sans coup férir .
Les bras ouvert devant un large guidon , je me présente face aux premiers virages qui se suivent en enfilade . Le train avant d’une incroyable légèreté s’inscrit dans le premier droite puis l’instant d’après dans le premier gauche à l’endroit précis que j’ai regardé .
La longue suite de courbes sur un asphalte parfait prise à cent dix va me permettre de commencer le rodage des pneus par un nettoyage de la paraffine qui les englobent . Les cinquante bornes qui suivront serviront à cela.
( A suivre...)

MAL NOMMER LES CHOSES, C'EST AJOUTER A LA DOULEUR DU MONDE.
NE PAS LES NOMMER, C'EST NIER NOTRE HUMANITE .
ALBERT CAMUS - ( ...alors que dire des gens...ndle)

Z900 RS de 2018 - Zéphyr 1100 de 92 - 400 S3 de 74 - KZ 400 Bi de 80 - KZ 1000J de 81 - Honda 125 XR de 81 - Sansoupap 175 de 1927
briconaute a créé le sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 07:23 #185794 par ZephyrOliv
Vas-y Brico, superlative nous !

Ces deux photos expriment-elles le cendrillonage opérant ?




Je roule avec une 1100 Zéphyr, une W800 et un Vmax, que des motos d'homme, rien à voir avec ces saloperies de japonaises
Fichier attaché :
ZephyrOliv a répondu au sujet : Superlative Z900RS
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 07:40 #185798 par andre_damien03
Ben si vous ne l’avez pas compris Brico s’est fait un très grand plaisir
Cool ....!
Merci Dom de nous faire part de tes sensations , tes avis techniques aussi nous intéressent ..!
C’est si bon que ça de chevaucher une petite jeune toute fraîche....? Ta vieille 11 et ses tremblements ne te manque pas trop??

On t’ecoute.........l’ami

:salutzc

une Zephyr 750 heritage de 1998 une Zéphyr 750 de 92 et pas de Z900 rs....
andre_damien03 a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 08:23 #185801 par beurklesharicots
la lecture de ton récit me fait réflêchir... de toutes les motos que j'ai eu.... la plus ressente (année de mise en circulation) doit être la 1100 zeph. C'est à dire plus de 25 ans :huh:

J'ai failli te demander, "et la tenue de route", "et les vibrations", et.... merde, j'suis con, c'est plus le même monde, les vibrations arrivent par le plaisir qu'elle distille... ou pas, la tenue de route et plus celle du pilote à bien se tenir... je suis largué, il est grand temps que j'aille essayer une moto moderne !

Merci Dom' pour nous dire que l'on peut encore vibrer à bord d'un engin d'aujourd'hui, ça fait plaisir à te voir ainsi.

Merci Fabrice de nous avoir suggéré d'intégrer la Z900 dans la famille Zéphyr, c'est aujourd'hui une évidence pour tout le monde.

Et ce prochain rasso corrézien sera une vrai première qui mériterait la présence de la presse spécialisée, vous croyez pas ?

Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière

1100 Zéphyr de 1993 - 1000 J Godier-Genoud de 1983

www.youtube.com/channel/UCboYHGFAElPOmBs8EeEcOkA
beurklesharicots a répondu au sujet : Superlative Z900RS
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: fabrice68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 09:10 #185804 par briconaute
À André et Hervé je dis ceci :
Montant sur la selle de la RS et posant mes semelles sur ses reposes pieds , je me suis dit que vouloir comparer à ma onze et celle qui cohabitent avec elle , n'aurait aucun sens . Je me le suis donc interdit d'entrée de jeu . Si j'ai pensé à la Zeph , ça a été pour me dire qu'il y avait de la place pour chacune dans mes récréations .
Superlative absolue , je vous dis . La suite vous prouvera que oui .

MAL NOMMER LES CHOSES, C'EST AJOUTER A LA DOULEUR DU MONDE.
NE PAS LES NOMMER, C'EST NIER NOTRE HUMANITE .
ALBERT CAMUS - ( ...alors que dire des gens...ndle)

Z900 RS de 2018 - Zéphyr 1100 de 92 - 400 S3 de 74 - KZ 400 Bi de 80 - KZ 1000J de 81 - Honda 125 XR de 81 - Sansoupap 175 de 1927
briconaute a répondu au sujet : Superlative Z900RS
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 09:46 #185805 par Feelooz
Troisième essai « propriétaire » de la RS et une constante : un panégyrique dithyrambique superlatif de la chose motorisée.

On a pourtant pas affaire à 3 lapins de 6 semaines, les 3 gaziers ont du pédigrée motocycliste, du background qui fait dans le copieux. A les lire donc, impossible d'attribuer l'enthousiasme tonitruant à de l'excitation juvénile, ou pire, à la mauvaise foi du débutant, du novice en achat compulsif, qui tente de se convaincre sans y croire, que la somptueuse dépense fut pertinente.

Nan.

Y'aurait comme qui dirait un parfum d'unanimité dans l'idée que le brêlon concentre à un point d'équilibre idéal, tous les attentes fantasmées des vieux briscards du bitume et de la clé de 14.

Et soudain, la crainte de l'universalité de ce constat s'impose, je viens de m'entendre dire :

« putain, on va en voir à tous les coins de rue »

On ne peut pas être bon tout le temps. Des fois, il faut être très bon.
Feelooz a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 10:03 #185807 par stef
Merci Brico pour ce récit qui ne me donne qu'une envie : aller me balader au soleil sur les p'tites routes...
Tu as raison Feelooz, cette unanimité est un signe fort et la modernité apporte des nouvelles sensations savoureuses.
Mais comme le dis très bien Brico, comparer serait une erreur. J'ai repris hier ma Zephyr et j'ai toujours autant de plaisir à écouter le moteur prendre ses tours et me renvoyer ses petits cliquetis à l'arrêt pour me dire "reviens, reviens"...
stef a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 10:11 - 11 Mar 2018 10:13 #185808 par andre_damien03

beurklesharicots écrit: la lecture de ton récit me fait réflêchir... de toutes les motos que j'ai eu.... la plus ressente (année de mise en circulation) doit être la 1100 zeph. C'est à dire plus de 25 ans :huh:

J'ai failli te demander, "et la tenue de route", "et les vibrations", et.... merde, j'suis con, c'est plus le même monde, les vibrations arrivent par le plaisir qu'elle distille... ou pas, la tenue de route et plus celle du pilote à bien se tenir... je suis largué, il est grand temps que j'aille essayer une moto moderne !

Merci Dom' pour nous dire que l'on peut encore vibrer à bord d'un engin d'aujourd'hui, ça fait plaisir à te voir ainsi.

Merci Fabrice de nous avoir suggéré d'intégrer la Z900 dans la famille Zéphyr, c'est aujourd'hui une évidence pour tout le monde.

Et ce prochain rasso corrézien sera une vrai première qui mériterait la présence de la presse spécialisée, vous croyez pas ?


La presse spécialisée ne s’intéresserait à nous que s'il y avait une noble cause à défendre, à soutenir....du style:
Aide aux défavorisés, à certaines luttes contre des maladies incurables pour le moment ou à certains mouvements
caritatifs......! Une petite tribune originale...qui ferait audience...ou pas...!

Ce n'est pas forcément une bonne idée car notre ZC n'est pas fait pour ca....( ? )

Mais bon si il y a un Zéphyrien qui à un coeur gros comme ca!:coeur :coeur
C'est bien toi...... qui pourrait nous guider... me trompje?

:salutzc

PS: si l'idée rencontre un certain enthousiasme du ZC , je connais une association...qui pourrait être intéressée....ou pas lol

une Zephyr 750 heritage de 1998 une Zéphyr 750 de 92 et pas de Z900 rs....
andre_damien03 a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • fabrice68
  • Portrait de fabrice68
  • Absent
  • Zéphyrien de platine
  • Zéphyrien de platine
Plus d'informations
11 Mar 2018 10:20 #185809 par fabrice68
Feelooz tu n'en verras pas à tous les coins de rue vu la qté limitée, par contre si vous croisez des z900rites parlez leur du forum ..:salutzc

ZRX1200R et Z650 for ever..
La vie est courte Amusons nous.
fabrice68 a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 13:33 #185819 par briconaute
Après un arrêt à Saint Pantaléon de Larches , je ne peux résister au plaisir de vous donner ce nom de commune en pâture , c’est où mes enfants habitent , je décide de partir en balade découverte . Apprendre à se connaître mutuellement , c’est essentiel avant de se faire confiance l’une l’autre pour les futurs road stories proches . Direction Millevache et son plateau renommé qui nous accueillera en Mai pour notre rasso .
La destination n’est pas anodine car elle va me permettre de jauger la RS sur de la route large aux courbes régulières puis de la route de campagne valonnée de bonne facture et enfin de la petite route outragée par le gel de l’hiver au milieu des massifs forestiers .
Je sais déjà d’elle l’harmonie de son échappement et sa souplesse à bas régime , mais il reste tant à découvrir .
Il me faut à nouveau traverser Brive . Je choisis la direction de Mallemort le long de la Corrèze . Chaque arrêt au feu me permet d’apprécier la précision du point mort , la souplesse d’enclenchement de la première et la montée sans à-coup des rapports . Lors d’un arrêt , un piéton blanchit sous le harnais me dépasse , puis revient en arrière pour admirer la prestance qui est la mienne … :
« Vous en êtes content ?… » …bon , pour admirer la RS…
« Je l’ai touchée , il y a une heure , mais pour ce que j’en pressens , on va bien s’entendre »
« En tout cas , elle est très belle ! ». Puis il reprend son chemin , le pouce levé en signe d’admiration et de contentement .
Mallemort est derrière moi et la route de Tulle s'ouvre à la balade , trois voies sans séparation centrale , ça fera quatre vingt dans trois mois et demi , quel gâchis ! .
Première , deuxième , troisième , les vitesses passent comme un doigt dans de la pâte à brioche ayant levé toute la nuit . C’est onctueux et rien ne colle . Je fixe la limite à 4000 tours , pour voir . Quatrième , cinquième , sixième, je suis à cent dix . Les premières courbes plus serrées se dessinent enfin . Sixème , l’arrière suit la trajectoire de l’avant , la suspension s’est positionnée sous la pression de la force centrifuge contrariée et n’en démord pas . Il me faut en savoir d’avantage . J’ouvre . Cinq mille , six mille . Elle a bondit en avant de façon linéaire . La cavalerie est toujours en ordre de marche et on sent la maîtrise totale du régisseur des écuries royales . L’angle au sol se referme , je choisis de ne pas optimiser la trajectoire , mais de suivre une ligne parallèle au bas coté pour mieux jauger la capacité à virer . Ça passe , sans aucun signe de déficience , sans contrariété . Sortie de courbe , un coup d’œil au compteur, cent soixante . Hola bijou , on se calme ! Le piège est clairement annoncé ; on doit pouvoir penser que çà passera toujours et qu’il n’est pas utile de se préoccuper du rayon de la courbe ou des freins...
Ben oui , c’est vraiçà …et les freins ? Jusqu’à maintenant il me semble que je n’ai pas freiné . Simplement décéléré , rétrogradé , atterri tranquillement jusqu’au voyant N vert du neutre affiché au tableau de bord . Mais freiné , non , je ne m’en souviens pas
Je suis en ligne droite , personne derrière , c’est l’heure . J’amorce le freinage en caressant la commande , la moto se couche très légèrement de l’avant avec une franche décélération .J’accentue la pression sans pousser à l'extrême , les plaquettes n'étant pas rodées . Le résultat est immédiat , les brembo sont là puissants et progressifs . Me voilà assuré de pouvoir freiner sainement au premier coup de Trafalgar . A deux mille tours sur la sixième que j’ai conservé , j'ouvre et çà repart dans une montée en régime linéaire et dynamique . A nouveau 4000 tours , et cent dix le temps de compter jusqu’à …un .
Et me voilà déjà à Tulle . Clermont Ferrand , Aurillac , Egletons , panneau vert , je poursuis la route . Les véhicules autour de moi s’empillent les uns derrières les autres avant d’entrer dans un tunnel urbain . Limitation de vitesse à cinquante . Je suis resté sur le filet de gaz en sixième sans aucune vibration funeste pour les transmissions . Au sortir du tunnel le flux accélère , moi aussi .J’ouvre les gaz gentiment , mais pour la première fois elle rechigne à la tâche . Je tiens la limite du Maître de cavalerie . Sixième , quinze cents tours en sixième , c’est non . J’entends protester les chaînes , sans avoir la quelle . Cinquième , la protestation s’arrête , les masses laborieuses acceptent de repartir au boulot . Fin de la rébellion, circulez , y a rien à voir .
Depuis que j’ai quitté l’avenue de Bordeaux , les pneus sont bien déparaffinés, du moins je le suppose . Je n’ai pas l’intention de descendre de la machine pour le contrôler . J’y suis , j’y reste ! Mais là non plus je n’ai pas senti de réticence . Il est quinze heure à mon tableau de bord quand je sors de Tulle en direction d’Egletons . Une rapide pression du pouce gauche sur le bouton de l’ordinateur de bord me renseigne sur la température . Dix sept degrés , mon œil droit m’indique grand soleil avec quelques cumulus épars . Ce voyage inaugural se déroule sous les meilleurs auspices .

MAL NOMMER LES CHOSES, C'EST AJOUTER A LA DOULEUR DU MONDE.
NE PAS LES NOMMER, C'EST NIER NOTRE HUMANITE .
ALBERT CAMUS - ( ...alors que dire des gens...ndle)

Z900 RS de 2018 - Zéphyr 1100 de 92 - 400 S3 de 74 - KZ 400 Bi de 80 - KZ 1000J de 81 - Honda 125 XR de 81 - Sansoupap 175 de 1927
briconaute a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • harold
  • Portrait de harold
  • Absent
  • Zéphyrien de platine
  • Zéphyrien de platine
Plus d'informations
11 Mar 2018 13:48 #185821 par harold
Merci les gars pour ces retours. Me connaissant, je n aurais plus touché à la Zephyr en ayant la z900RS. Je pense que kawa a sorti une machine qui fera le bonheur de beaucoup de motards.
Have fun!!! ;-).
harold a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 14:10 #185826 par ZephyrOliv
Ne soyons pas dupes, mes amis, sous couvert d'essai de son nouveau destrier, le marin repère les spéciales du rasso.
Je l'imagine testant les virages en trajectant à mort, notant sur son petit carnet les repères de freinage, les virages se refermant et ceux qui s'ouvrent, les fermes de produits locaux pouvant servir de stands de ravitaillement, les pissotières naturelles nécessaires aux retraités.
Gageons qu'il nous fera profiter de ces observations, le groupe y gagnera en vitesse moyenne, remplissage de ventres pleins et soulagement des vessies

Je roule avec une 1100 Zéphyr, une W800 et un Vmax, que des motos d'homme, rien à voir avec ces saloperies de japonaises
Fichier attaché :
ZephyrOliv a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 19:16 #185874 par briconaute
Dernier soleil corrézien sur ma RS :


Réparée , vérifiée , contrôlée checkée ,la remorque est prête .
Bichonnée , sanglée, câlinée , la moto est chargée . Demain retour en Bretagne .
Mission accomplie :


MAL NOMMER LES CHOSES, C'EST AJOUTER A LA DOULEUR DU MONDE.
NE PAS LES NOMMER, C'EST NIER NOTRE HUMANITE .
ALBERT CAMUS - ( ...alors que dire des gens...ndle)

Z900 RS de 2018 - Zéphyr 1100 de 92 - 400 S3 de 74 - KZ 400 Bi de 80 - KZ 1000J de 81 - Honda 125 XR de 81 - Sansoupap 175 de 1927
briconaute a répondu au sujet : Superlative Z900RS
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 19:39 #185877 par ZephyrOliv
Bonne route ! Et garde un œil derrière !


Je roule avec une 1100 Zéphyr, une W800 et un Vmax, que des motos d'homme, rien à voir avec ces saloperies de japonaises
Fichier attaché :
ZephyrOliv a répondu au sujet : Superlative Z900RS
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 21:32 #185902 par briconaute
...suite

La route vers Egleton rétrécit dès la sortie de Tulle et le revètement devient plus rugueux, le gravillon collé au goudron règne en Maître , mais la surface est plane . Les courbes laissent la place à des virages encore assez larges pour ne pas parler d’épingle . Au bout de quelques kilomètres je suis tenté de rétrograder à l’approche de ces virages qui commencent à se resserrer. Pour autant la trajectoire est bien inscrite sur le train avant et la sortie ne se fait pas de manière moins véloce . Il me prend l’envie de tester le rétrogradage en milieu de courbe pour mieux saisir les subtilités de la machine . Si je sors un peu de la trajectoire , je peux dire que je ne m’en éloigne guère et une fois la cinquième enclanchée je reprends immédiatement le rayon initial de la courbe .
L’enchaînement suivant de gauche droite me verra descendre deux rapports pour attaquer les obstacles de façon dynamique .L’angle avec la route s’aiguise et la moto se propulse vers l’avant à la remise des gaz en conservant la bonne trajectoire . Entre le pif et le paf je monte la cinquième et la moto s’extrait du deuxième virage avec vigueur et célérité toujours dans une courbe exemplaire . Unefois la moto redressée je pousse la sixième et me voilà en double infraction par rapport aux prochaines limitations à venir .
Force est de constater que la Z900RS est …superlative ; Il ne roule pas grand monde sur cette route et je ronronne tout autant que ma moto à cinq mille tours en sixième à 130 kilomètres heure . Les virages s’enchainent sans que j’ai besoin ni envie de décélérer . La moto réagit bien et semble ne pas pouvoir être mise en défaut . Seule la conscience d’absence d’anticipation possible par manque de visibilité m’incite à abandonner le rythme auquel j’enfille les kilomètres . A l’entrée d‘Egleton ma vitesse s’est quelque peu normalisée . Il me semble que je connais ma monture depuis toujours tant sa prise en main est aisée et le plus délicat à résoudre reste le fait de trouver sous le pouce gauche la commande des clignotants sans regarder son commodo au lieu de la route .
Me voilà fin prêt pour attaquer la petite route qui mène à Millevache .
Onze kilomètres plus loin je tourne à gauche à Maussac . Les choses sont claires d’entrée de jeu , je vais en avoir pour mon argent . La petite route de campagne annonce la couleur sans tarder : Revêtement granuleux , nids de poule et bosses de goudron fondu de l’été précédent . Tout semble en place pour les réjouissance .
A peine sorti du village de Maussac , la route prend de l’altitude . Quatrième , cinquième et six à la volée . La moto virevolte sur le gravillon gris clair et se balance de droite à gauche au gré du tracé comme si elle avait fait çà toute sa vie . La gamine oublie qu’elle est née de la dernière pluie, mais n’est surprise de rien . Elle absorbe tout , les creus , les bosses , nedévie jamais de m ligne de conduite . Les ingénieurs des ponts et chaussées qui ont construit cette route il y a au mpoins cent ans ne se sont pas encombré de fantaisie : On va droit quand on peut et on tourne quand il faut . Ici , c’est clair , il faut quand on vient de passer le ommet de cote … Quasiment debout sur les repose-pieds pour voir de l’autre coté de la bosse , je déplace sans cesse le centre degravité de l’équipage . Peut importe , elle accepte tout . Les landes et les prés succèdent aux forêts alternant les sessions sêches et les humides . Changement de gripp, même pas peur . La route est étroite et déserte les virages serrés se multiplient dans les creux et au sommet des bosses . Et là encore , il me faudra penser à la conduite sécuritaire pour calmer les équidés qui ne demandent qu’à s’ébrouer . Dans les rares occasions où le champ de vision se dégage , je les lache et la progressivité de la puissance permet de jouir immédiatement des possibilités de la route . La moto bonditd’un virage à l’autre avec célérité et précision . Le règlage de l’amortisseur arrière pourra amener plus de souplesse à la machine , mais même en suspension sêche , pas de riffle , pas de rebond pas de perte de motricité .
Là encore la RS montre ce qu’elle veut , ou du moins montre qu’elle sait ce que je veux .
Cette moto est une moto télépathique , technologie high tech Kawasaki , qui sait percevoir mes attentes et les mettre en œuvre avec finesse , subtilité et équilibre .

MAL NOMMER LES CHOSES, C'EST AJOUTER A LA DOULEUR DU MONDE.
NE PAS LES NOMMER, C'EST NIER NOTRE HUMANITE .
ALBERT CAMUS - ( ...alors que dire des gens...ndle)

Z900 RS de 2018 - Zéphyr 1100 de 92 - 400 S3 de 74 - KZ 400 Bi de 80 - KZ 1000J de 81 - Honda 125 XR de 81 - Sansoupap 175 de 1927
briconaute a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 21:43 - 11 Mar 2018 21:43 #185907 par Jeazac
Et ben... les limites humaines sont atteintes avant les limites de la machines, effectivement à ce rythme, l'anticipation devient compliquée B)

Let the good times roll
Kawasaki Zéphyr 750 héritage (1998)
Jeazac a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mar 2018 22:36 #185923 par lolo
mais j y pense au rasso il va nous manqué une Z 900 originale ...........dommage :moque

kawa un jour kawa pour toujours
zephyr 1100 1995
gpz 900 r ninja 1985
freewind xf 650 1997
lolo a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Mar 2018 08:25 #185946 par zetienne
Je vous amènerai des photos.

Tout doucement le matin, une petite sieste l'après midi, et après au lit!
Etienne.
750Zéphyr 1991---Z1 900 1975---Z1300 1983---KZ1100ST 1981---1100 Suzuki GSXR 1989 et un Puzzle de Z1 900 de 1975. une GTR de 1986 et une autre de 1989, une ER5 de 1999.
zetienne a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Mar 2018 09:55 - 12 Mar 2018 09:57 #185953 par ZephyrOliv

zetienne écrit: Je vous amènerai des photos.

Il en est où ton mécano ? Ca commence à durer c'te affaire !
Si ça continue, le rasso 2019, on le fait à Lyon, dans son atelier, et :


Je roule avec une 1100 Zéphyr, une W800 et un Vmax, que des motos d'homme, rien à voir avec ces saloperies de japonaises
Fichier attaché :
ZephyrOliv a répondu au sujet : Superlative Z900RS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Mar 2018 10:01 #185955 par ZephyrOliv
Je me demande si la superlative a dormi dans le lit de Brico
Et ce qu'en pense madame


Je roule avec une 1100 Zéphyr, une W800 et un Vmax, que des motos d'homme, rien à voir avec ces saloperies de japonaises
Fichier attaché :
ZephyrOliv a répondu au sujet : Superlative Z900RS
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.365 secondes

Vous n´êtes pas identifié(e).

Anniversaires

Jeazac dans 2 jours (51) , Yann.F dans 3 jours (40) , duch63 dans 4 jours (48) , guillaume.P dans 4 jours (32) , Laricq40 dans 4 jours (58)