L' Histoire des 750 zephyr

par Guillaume692
histoire_de_750_1Je m’appelle “ 750 Zephyr “ je suis née un beau jour de 1990.
Mes géniteurs voulant renouer avec le succès qu’ils avaient eu en 1980 avec la série Z 650, Z 900 et Z 1000. J’ai donc plusieurs points communs avec cette gamme, mais je suis devenue moi aussi une gamme à part entière. J ai débuté dans la cylindrée 750 cm3 et et pendant 1 an j’ai porté fièrement sur mon réservoir un très beau sigle Zephyr chromé là où d’autres arborent la marque de leur fabricant.

Je suis donc une moto dite «rétro» mais sans l’être vraiment. Mon moteur n’est autre que celui de la Z 750 lui même fortement inspiré du moteur de la Z 650 apparu en 1977. Toutefois un certain nombre d’améliorations, non pas mécanique mais du point de vue équipement, nous différencient.

On notera un nouvel allumage du type digital, un nouvel alternateur, des carburateurs à boisseaux identiques, au diamètre du venturi près, à ceux équipant la 1100 ZZR. J’ai, comme les modèles Z 750 sortis des chaines de montage en 1982, un radiateur d’huile placé au dessus des collecteurs d’échappement juste en dessous des rondeurs de mon réservoir.

Mon squelette, enfin je voulais dire ma partie cycle est un savant mélange de pièces de conception classique et récente.
J’ai dévoilée ma jolie silouhette en automne 1990 (modèle C1) au salon de Cologne, et mon homologation par les services des mines français date de novembre 1990. En 1992 (modèle C2) je perds définitivement le sigle Zephyr sur mon réservoir pour de nouveau arborer le nom de mon fabricant. Le sigle Zephyr rejoignant mes caches latéraux.

Jusqu’en 1994 (modèle C3 puis C4) aucune modification n’intervient, hormis de nouveaux coloris. Je suis une moto basique mais j’ai reçu un équipement digne de certains modèles hauts de gamme:

- disque flottant à double piston juxtaposé.
- jauge de carburant
- robinet de réservoir à dépression
- etc...
histoire_de_750_2

Evolution au salon de Paris en 1995, le stand présente la nouvelle Zéphyr (modèle C5), des retouches mineures et pas très visibles arrivent au niveau de l’assemblage du démarreur, de l’embrayage et du maitre cylindre, un système de réchauffage des cuves de carburateurs est apparu.





histoire_de_750_31996 (modèle D1) est l’année du changement total en gardant les modifications de 1995, on m’ajoute aussi de nouveaux  étriers de frein avant avec des pistons de diamètre identiques. Mais c’est au niveau du look que les changements sont les plus marquants, on me propose en deux robes bicolores, grise-noir et orange –marron, ainsi que de superbes jantes rayonnées pour souligner la parenté avec la 900 Z1.



Voilà vous avez fait ma connaissance, maintenant il vous reste à faire celle de ma petite sœur la 550 en deux versions: la basique et la série limitée numérotée "Chipie " et celle de ma grande sœur la majestueuse et lourde 1100. Mais ceci est une autre histoire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Rassemblement Zephyr Club - Jura 2019

Premanon