[toutes] La dépression du réservoir

Vous avez un problème de dépression de votre réservoir, donc, mise à l'aire libre, qui se traduit par des pannes intempestives, arrêt sur le bas côté pendant quelques minutes, (chouette on va pouvoir en griller une). Voilà pourquoi. On commence par démonter le bouchon de réservoir (deux vis), attention, il y a trois petits joints toriques, côté face au réservoir. On pose le bouchon à plat et on commence.


On retire les quatre vis. Pour ma part, j'ai enlevé les deux petites proches du reniflard. Puis, les deux autres, tout en maintenant la partie fermeture.

 

 

 Si vous avez un problème de dépression de votre réservoir, voiçi la pièce défectueuse. Un petit clapet en caoutchouc, qui reste collé sur un support plastique avec des petits trous aussi, pour la circulation de l'air.

 

A partir de là, deux solutions. Soit on enlève ce petit clapet, mais par forte chaleur, il y aura évaporation d'essence, donc surconsommation, ou problème d'humidité (voir, risque d'infiltration d'eau). La seconde, est de faire des petits trous avec une aiguille de couturière, au même endroit ou sont les trous de la partie plastique qui supporte ce clapet.

 

A faire, si vous n'avez pas un bouchon de réservoir de remplacement. Et bien, on remonte le tout en sens inverse. Je ne peux pas vous garantir du résultat, car je n'ai pas fait d'essai. Enfin, pour les petits trous, par contre, enlever le clapet, il semble!!! qu'il n'y aura plus de problème.

Pour pousser le bouchon plus loin (jeu de mot). Si vous avez un deuxième bouchon, le blème, on se retrouve avec deux clés. Et bien, au diable l'avarice, on va changer le barillet du bouchon de réservoir. Prêt, allez ! on y va

 

.A partir de cette pièce, on retire le premier cylindre avec une pince (croco ou autre).

 

 

Puis, avec un petit tournevis style horloger ou de précision, on décolle le petit joint noir du cylindre vers le haut. Et on enlève le deuxième capuchon en tirant avec une pince (croco ou autre).

 

Une fois enlevé ce deuxième petit cylindre, attention il a un petit clips à pousser au niveau du cylindre, et on peut, par rotation avec la clé à droite ou à gauche, dégager le barillet. Très important, surtout, une fois le cylindre retiré, ne pas enlever la clé (sinon, bonjour les dégâts). Laissez là dans le cylindre.

 




Il vous reste plus cas remplacer votre barillet en remplacement sur le nouveau bouchon. Tout en ayant fait la même manip sur le deuxième bouchon. Et on remonte le tout en suivant les instructions en sens inverse. Et vous voilà avec une seule clé (contacte, réservoir...). Petite précision, regardez bien au démontage, n’hésitez pas à faire des photos. J'ai galéré pour trouver la solution du démontage du barillet.
Une chose est sur, il n'y a aucun piège, pas de billes qui partent partout, juste un ressort. Dernière chose, au moment du remontage du bouchon, bien positionner la petite pâte de fermeture entre les deux petits cylindres, comme sur la photo. 



Les outils utilisés, un tournevis cruciforme, un autre, mais tout petit, une pince croco et du WD40, ça dérouille les pièces et ça graisse le barillet avant le remontage. Ce post concerne uniquement le bouchon de réservoir d'un 1100, je ne connais pas celui d'un 7 et demi (je pense qu'il ne doit pas y avoir beaucoup de différence, à part la forme.