[1100] Usinage et montage de pontets de guidon perso

Par HERCOL

Pré requis : logiciel « AutoCad » ou « Adobe Acrobat Reader» ou encore le petit logiciel gratuit « Openview » ainsi qu’une imprimante. Pour le démontage et le remontage des pontets, il faut une clé de 12 à pipe et une clé BTR de 6, pour la réalisation, il est nécessaire d'avoir une fraiseuse, une perceuse à colonne, un pied à coulisse, des forets, une fraise à lamer, des fraises classiques...

 Téléchargement du fichier PDF  (lien mort)

Téléchargement du fichier AUTOCAD (lien mort)

Bonne mécanique !

Avantages :

Le prix de revient est assez faible si on usine soit même.
Ne modifie en rien la géométrie de la moto.
Evite de changer de guidon pour un guidon plus haut.
Position de conduite plus agréable.
Maniabilité de la moto en ordre de marche bien plus facile.
Esthétique sympa (ça c’est moi qui le dit).
Fierté d’avoir réalisé ses propres pièces.
Pas de modif sur la moto, donc on peut remonter les anciens pontets sans problème.

Inconvénients : Aucun, pas à ma connaissance en tous cas !!!

 

 Première partie :

-Ouvrir un des fichiers ci-joints : « pontets_zephyr.dwg » ou « pontets_zephyr.pdf »
-Aller sur l’onglet : a4 horizontal (Autocad)
-Ne rien modifier sur le dessin à cause de l’échelle qui est 1/1
-Cliquer sur imprimer, si l’imprimante n’est pas détectée, c’est plus compliqué, il faut paramétrer un traceur (en l’occurrence votre imprimante servira de traceur)
-Aller sur mise en page et suivre les instructions.
- Ensuite faire aperçu avant impression et tracer (tant que l’aperçu n’est pas possible, c’est que le traceur n’est pas paramétré !
- Imprimer et voilà le support pour travailler est prêt.
- Nota : dans Adobe Acrobat, lorsque vous mettez imprimez, il faut aller dans mise à l’échelle et cocher aucune. (dans le cas contraire, l’échelle ne sera pas respectée).
- Il vaut mieux vérifier sur le dessin imprimé à l’aide du pied à coulisse si l’impression a été faite à l’échelle, c’est plus sûr.

 

Deuxième partie :

- Se munir de DURAL épaisseur 20 mm (environ 100 mm x 100).
- Faire ou faire faire l'usinage d'après les plans ci-joints.
- Pour la finition, se servir de toile de 120 (pour ne pas trop rayer, la fixer sur l'établi ou sur une planche, et passer dans le sens de la longueur les pièces assemblées afin de donner un fini exceptionnel.

 

Troisième partie :

- Montage des pontets de guidon : Clé de 12 à pipe pour le démontage des anciens pontets, clé BTR de 6 pour les nouveaux pontets.
- Se procurer 2 vis BTR M8 x 70 en Inox que l’on ajustera de manière à ce qu’elles dépassent sous le té de 5 mm maxi. (Environ 65 mm de long sous la tête de la vis).
- Suspendre le guidon avec tous ses accessoires (inutile de démonter autre chose que les pontets).
- Repérer la position du guidon latéralement et axialement.
- Desserrer les vis d’origine, les retirer, ôter les anciens pontets.
- Positionner les nouveaux pontets ainsi que le guidon et revisser le tout progressivement tout en réglant le centrage et l’inclinaison du guidon.
- Une fois la position trouvée, serrer les pontets et faire un essai, corriger en fonction de vos besoins.

 


Et BONNE ROUTE…...

 

pontets